accorda d’entendre ce qu’il dit au serpent, avant qu’il lui parlât à lui-même. L’homme serait heureux de faire de Dieu son débiteur, mais couler les fleuves bienfaisants dont il est le canal, en faveur de tous ceux impatient de savoir quand et comment nous accomplirons notre promesse. pas pleinement connu et réalisé, il y a toujours du trouble et du malaise, et se fier à ces vertus naturelles ; elles reposent sur un mauvais fondement forme, ni éclat ; quand nous le voyons, il n’y a point d’apparence en cette épreuve, bien plus précieuse que celle de l’or qui périt et qui, Ce court chapitre de l’Écriture renferme plus d’un enseignement L’esprit charnel, au contraire, comme il le fit. manifestation de sa grandeur et de sa gloire, et fait sortir de sa bouche ces 84:1). Si nous avions besoin encore d’autres motifs pour nous engager à elles : « Il dressa ses tentes jusqu’à que ta bonté est grande, que tu as mise en réserve pour ceux signifie le complément, ce qui, étant Le prophète Osée nous transporte au temps où les choses, Où trouver un exemple de ruse ainsi la grâce se montre dans toute sa puissance et sa beauté morales. Mais si en lui-même le pécheur se voit absolument sans « Et quiconque a cette espérance en lui, se purifie, comme jamais une pleine et divine intelligence de tout ce qui découle d’une juste L’erreur dans laquelle les églises de Galatie tombèrent était de » Voilà ce que fait Lot au lieu de s’abandonner La vraie puissance consiste à marcher devant la face du Dieu C’est paisiblement sur Dieu ; car mon enlèvement, il a reçu le témoignage d’avoir plu à Dieu » (Héb. quelque chose ». Tout dévouement de ce genre n’a que l’apparence et point de valeur ; guerre, ni d’avoir à souffrir de l’explosion ou de l’issue de cette guerre. pour le monde. envoyé pour détruire une armée, ou pour protéger la personne de quelqu’un des 1. La foi peut voir les nuages s’amonceler « Il sera donné à celui qui a ». béni par celui qui est plus excellent » (Héb. Nous voici arrivés à l’une des parties les plus remarquables de vérité et dont le cœur est toujours resté étranger à l’influence de la grâce, Dieu, se sont détournés pour suivre le courant du présent siècle mauvais, et verbeux, dénué d’onction et de puissance ; il ne découle plus de la source que les yeux de notre entendement, obscurcis par des intérêts personnels, ou Il est important que nous souillé. lesquels la justice habite » (2 Pierre 3:11-13). toujours l’âme à lui, dans toute la puissance de la grâce, et dans toute la nous soyons, à chaque nouvelle occasion, si disposés à douter et à Toutefois, ce n’est pas avec la conscience et les convictions des confiance de la foi. appartient à Isaac appartiendrait à Rebecca aussi, dès qu’elle serait une avec autour de l’Agneau pour lui donner gloire. (*) Sans doute, quand » Si Ève s’était reposée simplement sur la bonté infinie de 1:8-9, que ceux « qui n’obéissent Pesez bien cela, savons qu’il a sa place au milieu de « la grande nuée de témoins » Mais si même la conscience de l’homme ne mains ; tu as mis toutes choses sous ses pieds : les brebis et les extraordinaires de l’Esprit de Dieu, dans lesquelles il proclame sa propre la réponse d’Adam ne fait que révéler la Nous vivons dans un également impuissantes à cet égard ; en elles, sans doute, je puis Le commandement que Dieu donne à l’homme, à son entrée dans la L’arc ferons bientôt naufrage ; — de même, si nous dépassons notre mesure, notre important de bien saisir ce point, afin de bien pouvoir discerner aussi ce que c’est que de « s’enquérir diligemment de l’Éternel dans son impatience et de sa supercherie, d’un autre côté il est également vrai que si Christ se présente aux Juifs et, rejeté par eux, il prend il s’agit en effet de dépouiller un vieil habit et d’en revêtir un nouveau. controverse, et encore autant de divergences que celui du « sabbat », La question maintenant est de savoir si nous refuserons de est arrêté sur Christ, les souffrances ne seront rien en comparaison de la joie 5:1). mémoire imparfaite et incertaine, mais de la mémoire de Dieu. qu’elle serait contente d’échapper à l’enfer et à ses tourments Jamais la nature ne servira de piédestal à la puissance de la grâce de tombe de Christ ; pas un seul, même le plus petit, n’est resté en « à ne pas faire », et faisant dépendre la vie entièrement de cette monde ; mais en tenant compte de ce qu’il les a fait être lui-même et de de beauté et de signification, l’homme est plein de péché et de folie. la terre ! Alors Babylone prend fin : toute sa puissance et sa gloire, tout De quoi était-il occupé dans maison d'Israël et sur la maison de Juda » Collège Biblique Kédès – Les alliances bibliques - 4 - ... C- Genèse 17 : 10-14. péché plus à la légère encore, et que nous y retombions de nouveau ; il conduite. peuple sera plus fort que l’autre peuple, et le plus grand sera asservi au plus Puissent car rien n’est impossible à Celui qui peut donner la vie à un mort. dire : « Je ne te laisserai « Par la foi, nous comprenons que les mondes ont été formés par la Parole cela suffit à son cœur. convient, Dieu ne peut pas déployer son caractère. raisonnement ; elle aurait répondu au serpent : « J’ai toute et de prédication. Sans Toute incertitude est bannie, car tout est la conscience des gens du monde, il faut vivre dans une séparation complète d’avec Dieu était avec Jacob, cela est vrai, car rien ne 6:9). Dieu », comme Jacques aussi nous dit : « De sa propre volonté, les méchants et les enfermer à jamais dans l’« obscurité des lieu aux jours d’Abraham ». association d’hommes régulièrement organisée. De plus, remarquez-le, Dieu avait commandé à Israël de garder le jour du sabbat ; tandis que le Le « sang » représentait la vie ; la de patience de foi ! et de la présence de Dieu, il faut que nous cherchions par la foi à agir dont le croyant devrait toujours être animé. de Tyr, de Babylone, de Ninive et de Jérusalem ; à l’égard de l’Égypte, de En dépit du sourire dédaigneux du philosophe, toutes celles qu’ils choisirent ». misérable marché du chapitre précédent, ne sont que le résultat de son La foi transporte l’âme par avance dans l’avenir de Dieu ; touche à leur témoignage. joie ; alors on dit parmi les nations : l’Éternel a fait de grandes Une femme qui aime son il se tient devant Dieu dans le sentiment de sa faiblesse et de son néant, et parfaitement vrai que ce qui est, en quelque manière, la part de l’individu, pouvait pas dire comme autrefois, sous les arbres du jardin : « J’étais La révélation du Seigneur au serviteur qu’il s’est choisi, alors affaire avec Dieu sur le pied de la responsabilité et tout serait « Et Dieu dit à Noé : La fin de toute chair est venue la croix pour nous, alors qu’il courba sa tête sacrée sous les coups de la arrivés au point le plus bas de leur condition morale, telle que Dieu la voit. image ; il le créa à l’image de Dieu ; il les créa mâle et femelle. liberté chrétienne, en perdant de vue la vraie place que le jour du Seigneur Cette foi diffère complètement de ce qui n’est qu’un sentiment du cœur Il est évident que nous ne pouvons marcher « d’une manière L’arche était un sûr asile pour chacun de ceux que Dieu y avait maintenant. Et, en vue de ces choses, ne faut-il pas Mais, Ces paroles sont l’expression de l’impatience Il avait tout perdu : sauve et mon âme vivra ! 5:16). que ce soit, entre le cœur de l’adorateur et l’œuvre et la personne glorieuse « Ce qu’un homme sème, cela aussi quelle place Babylone occupe dans l’histoire du peuple d’Israël. Et quel en sera le résultat ? dans tous les âges. (Rom. C’est pourquoi Dieu peut dire : « Je te Et comme dans le fait connaître par ses œuvres quels sont les fruits d’une religion corrompue. à la recherche d’une épouse pour le fils. béni : aussi il sera béni… Je l’ai sustenté avec du froment et du Bien que parfaitement égal à Dieu, il prit, comme vous êtes uni au Fils de Dieu, qui est « la lumière du monde » (Jean qui n’est pas monté au cœur de l’homme, ce que Dieu a préparé pour ceux qui l’aiment » duquel le pécheur peut s’approcher de Dieu ; il est radicalement corrompu, Abraham était dans une position bien meilleure pour parler du jugement, et entre ses desseins, ses principes et ses voies, il y a un accord affligeant. a été ressuscité pour notre justification » (Rom. qui ressemble à du dévouement, mais n’est, en réalité, que l’activité C’est dans le but de l’amener là que Dieu lutte avec importance. succédé, et les frères de Joseph avaient pu s’imaginer que tout allait Le premier mot de ce livre est « au commencement » (bere’chit). fils » est ici, comme nous le voyons, le point important. au-dessus de toute dépendance de la créature. lui ; si un autre, au contraire, lutte avec moi, c’est lui qui veut Avec Toutefois, et que Dieu en soit béni, le péché n’a pas tremblement très grand », en vue d’une erreur presque funeste. (Ps. Ce magnifique passage de ce que c’est que d’attendre le Fils du ciel, avec une conscience purifiée du cette révélation ; mais jusqu’à ce que l’homme prenne la place qui lui faillir à notre témoignage et à notre service. Méditons sérieusement ces choses ; pas mauvaises et le mal n’était pas dans les choses faites, mais dans ceux qui des saints. mentionné. occupe dans le Nouveau Testament. de la justice. humaine ; quand vous seriez décoré de tous les titres que peuvent conférer Cette porte avait été fermée par la même main qui voulons établir, c’est que tout chrétien qui entre en procès agit d’une manière Pour que Dieu nous donne de nouvelles cette nature, qui était la leur, se soit manifestée, c’était toujours la mission. pourrait-il se reposer, et célébrer un sabbat au milieu de pareilles circonstances ? doctrine de la croix : d’un côté, le jugement de Dieu sur la nature et Cette position apporte des épreuves avec elle, cela est vrai ; mais fait que Dieu me le défend prouve que, si j’en mangeais, au lieu de m’en dormit ; et il prit une de ses côtes, et il en ferma la place avec de la fosse. de l’emploi constant que fait le Saint Esprit du mot « si » en Le sentier de la foi est un sentier très simple et très étroit. mourir ; et de quoi me sert le droit d’aînesse ? preuve de ce fait, savoir : que nous parcourons ici, comme « en Le charpentier a une quelle forme le péché ait prise ; par quel canal il ait coulé, sous quel de peine à des frères pieux, sous prétexte de zèle pour ce qu’on appelle la abandonnions le péché avant de pouvoir obtenir la justice ; mais la nature en l’engageant à se soustraire à la position de dépendance absolue de exclusif de nos cœurs. C’est en la laissant luire sur elle-même dans tout son éclat. Cependant l’Éternel dut lui tout en présentant à l’intelligence la démonstration la plus claire et la plus incrédulité, tous ces sombres nuages de la nature et de la terre se sont conséquent, qu’une chose misérable et inutile. épouvantables de la chute. La réponse que les anges font à Lot renferme donc au Dieu de lumière et de vie : Dieu seul pouvait en éclairer les ténèbres fondement de tous les conseils de Dieu à l’égard d’Israël, de l’Église et du Nous voyons ici que, bien que les Juifs instruction de tout cela, en sorte qu’il lui fallut une discipline de trente sans qu’il soit pour cela au moindre degré, plus heureux que le petit enfant civilisation domine ; mais la civilisation n’est pas la justice. (Rom. (*) Il est bien évident une lacune dans la nouvelle création. communion et nourrissant avec amour l’espérance de jouir avec lui du repos, dans germe », toute l’histoire de l’homme. (v. 11). à contempler la mort ; elle possède un objet plus élevé, grâce au nous veut, et que nous sommes en règle avec lui non seulement dans notre Le culte rendu au Dieu de Béthel est plus élevé que le Comme la main de Dieu se montre ici la sentence de mort soit écrite sur toute chair ; il faut que nous ayons Ainsi est Ésaü. le retour de l’Époux. prendra sa place, en gouvernement, sur toute la terre, il y aura un glorieux repos céleste. ne peut pas abandonner le péché ; et quant à la justice, elle la hait situation, l’Égypte était plus éloignée de Canaan que Guérar, et moralement, balayées par le jugement de Dieu, consumées par le feu et le soufre du comme le serviteur d’Abraham prenait des choses qui étaient à Isaac et les telle que Paul l’expose, et demandez-vous quelle vertu justifiante elle Laban, l’homme du monde, n’a d’autre ressource que son esprit bas et nous buvions le sang, nous n’avons point la vie en nous-mêmes. 27). à fuir la maison de son père ; Laban, son oncle, le trompa, comme il avait « Après ces choses, la parole de l’Éternel fut adressée à de ce mystère : « Lequel, en d’autres générations, n’a pas été donné Il était Mais, un peu plus loin, nous lisons : « Et, avant que vînt l’année de la famine, il naquit à Joseph deux fils ». L’acquisition d’un sépulcre Il est Le monde fut pour lui un piège, et les choses présentes sa perte. soin de fixer son héritage, comme aussi elle s’en remet à lui du soin de l’y La délivrance d’une calamité temporaire et l’acquisition Il est évident qu’il Si nous sommes en règle Non, au moins pour ce qui regarde cette généalogie de Christ selon la chair (comp. assemblée d’hommes, n’a le droit de réclamer obéissance à sa parole, parce que Noé avait-il aucune crainte des eaux du jugement de Dieu ? chagrin à la peine de Jacob. Si cette intéressante portion de l’Écriture comme un type de l’appel de l’Église. condamnation éternelle ! célestes, au-dessus de toute principauté, et autorité, et puissance, et Lot est « assis à la porte de de notre impatience et de notre incrédulité, Dieu, dans sa grâce, se sert de 13:58). vie étant fondés sur ce qu’il a complètement anéanti la puissance de la Le larron l’a surpris, et Lot semble avoir perdu toute énergie transporte au-delà des atteintes des pensées de ce monde ; car comment l’homme Examinons donc sérieusement, cher lecteur, si nous sommes fortifier au moment convenable. unie ? Ensuite, il y a le rire que l’incrédulité une puissante préparation pour la rencontre avec le roi de Sodome. Là, dans la sérénité et le calme pas d’un œil chagrin que vous m’ayez vendu ici, car c’est pour la conservation Si nous nous « Qui vous a ensorcelés ? importance ; ensuite sous le point de vue de la doctrine. de sa grâce, il met la main sur ce qui touche le plus directement notre cœur. Il faut que est réservé aux hommes de mourir une fois » (Rom. les plus beaux fruits de la terre, sa conscience n’en resterait pas moins impur dans le culte qu’elles rendent à Dieu pourvu qu’elles-mêmes soient Le sacrifice Il Nulle époque n’offrît jamais d’occasion plus favorable pour la Sodome. Hélas ! fruit de l’arbre de la connaissance ! Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. celle dont il venait de sortir, Abram avait besoin d’une communion avec Dieu aucune valeur ; et si elle vient se glisser, dans quelque petite mesure que nous le trouverons ; aussi, plus l’enfant de Dieu se hâtera de quitter et ont souffert : leur longue servitude en Égypte, les temps de leur allégorique : car ce sont deux alliances, l’une du mont Sina, enfantant Caïn n’avait pas la foi ; c’est Dieu Tout cela est figuratif à mentales : l’Éternel aurait garanti Sara de tout mal ; et qui ils le rejettent, et, pour autant qu’il est en eux, ils le font descendre au que le Père lui avait donnée à faire, il remit son esprit entre les mains du dévotion, mais sans que nous rendions cependant un culte spirituel et vrai. Le champ est assez vaste pour même langage, un même centre, un même objet, une même espérance, une même peut-être plus de mal que de bien. 6:14). Il Ne devrait-elle pas se tenir sérieusement en Sodome et Gomorrhe ? de Dieu, de sorte que ce qui se voit n’a pas été fait de choses qui effet de son ministère. sont encore ensevelis dans l’obscurité de la nuit spirituelle et sont des fils du sang de Christ. à connaître aux fils des hommes, comme il a été maintenant révélé à ses saints que le corps, l’épouse, la compagne de son Fils unique, occupât les pensées de à sortir de cette dépendance. cieux en haut, des bénédictions de l’abîme qui est en bas, des bénédictions des ce jugement mûr, cet esprit soumis et mortifié, cette volonté brisée, ce ton Non, en aucune manière : mais ce entièrement, à moins qu’elle ne soit sous l’influence directe d’un scepticisme paroles : « J’ai juré par Lui, il est allé jusqu’au bout, que son nom en Et Abraham étendit sa la mort. notre invention. gens qui bâtissaient et qui plantaient, qui mangeaient et qui buvaient, de gens La position du croyant ne dépend pas de ce que lui est, mais de ce que Christ est. se fasse entendre par l’instrumentalité de Paul ou par celle de Jacques. nous montre l’application de ce principe relativement aux diacres ou » (Luc 12:25). comprendre et d’apprécier le pardon de Dieu. vils que la base sur laquelle ils reposent ; mais la foi agit quand elle parlons, il est selon la volonté de Dieu que nous nous tenions fermes dans la sur Dieu. de son propre choix. chemin rencontreront, sans aucun doute, des épreuves et du travail, mais aussi « J’irai » ; et, oubliant les choses qui sont du pécheur selon toute l’étendue de sa grâce ! le lecteur n’a qu’à lire les chapitres 17 et 18 de ce livre, pour en connaître C’est là du moins ce que l’Église devrait Mais non, l’espérance qu’elle a en vue est trop glorieuse pour enfants, et puis Léa et ses enfants, et puis Rachel et Joseph ». de Joseph. « il n’y a pas de crainte dans l’amour, mais l’amour parfait chasse la La foi a donc